Optimiser sa défiscalisation 2019 ne devrait pas être trop difficile. Il suffit d’avoir toutes les informations clés en main et de suivre certaines astuces des professionnels. Loi Pinel 2019, loi Duflot, loi Monuments Historiques, statut LMNP et LMP… il y a tellement de dispositifs de défiscalisation que cela peut naturellement porter à confusion. Afin de vous aider à acquérir de meilleures économies fiscales, nous avons rassemblé tous les points à considérer pour une bonne défiscalisation cette année.

Pourquoi la loi Pinel 2019 est la plus sûre pour une défiscalisation 2019 optimisée ?

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation à succès. Elle a permis à de nombreux investisseurs de gagner beaucoup d’argent, et elle a fourni énormément de logements dans des zones tendues de la France. Autant dire que la loi Pinel a servi les intérêts de chacun (État, investisseurs et chercheurs de logements locatifs).

Il est donc normal que le dispositif soit prolongé pour un nouveau mandat de 4 ans à partir du 1er janvier 2017 jusqu’au 31 décembre 2021. La loi Pinel 2019 promet ainsi autant d’avantages fiscaux et de nouvelles constructions de logements neufs pour tout le monde.

Les spécialistes avancent alors que la loi Pinel 2019 mérite une attention particulière pour tous ceux qui souhaitent optimiser leur défiscalisation 2019. En effet, les avantages qu’ils proposent restent inchangés et elle est accessible à tout un chacun. De plus, il n’y a aucune garantie que le mécanisme de défiscalisation soit encore reconduit après la fin annoncée de la loi en 2021.

La loi Pinel 2019 offre alors encore énormément d’atouts que tous les investisseurs immobiliers devraient sérieusement considérer pour augmenter leurs réductions fiscales.

Quelle sont les conditions d’éligibilité à la loi Pinel 2019 ?

Pour cette année, la loi Pinel 2019 ne change pas vraiment. Elle est toujours accessible à tous contribuables disposant d’un foyer fiscal établi en France. Elle concerne toujours les investissements immobiliers locatifs, lesquels doivent être loués au plus tard 12 mois après leur acquisition et pour une durée minimale de 6 ans.

La loi Pinel 2019 est toujours soumise à un plafonnement des ressources des locataires et des loyers. Elle permet toujours de bénéficier d’une rente locative conséquente pendant toute la durée de la location règlementaire (6, 9 ou 12 ans). Et elle permet encore de se constituer un beau patrimoine durable, lequel est établi dans la pierre. Même après le mandat d’investissement obligatoire, l’investisseur disposera toujours de son bien immobilier. Il pourra alors en faire ce qu’il veut : continuer à le louer ou le vendre pour obtenir une meilleure plus-value.  

La loi Pinel 2019 n’a donc pas vraiment changé. Elle offre les mêmes avantages fiscaux (12%, 18% ou 21%). La seule fois où elle change, c’est au niveau du zonage. En effet, si auparavant, toutes les zones étaient éligibles au dispositif Pinel, aujourd’hui seules les zones A, Abis et B1 sont considérées comme tendues. Celles-ci restent donc les seuls endroits où l’on peut investir dans la construction de logements neufs sous le dispositif Pinel 2019.

Comme toujours, l’investisseur a le choix entre utiliser ses propres capitaux ou demander un emprunt immobilier pour investir en loi Pinel 2019. Mais même s’il choisit cette deuxième option, la banque ne lui imposera pas un apport initial. Ce qui est un avantage considérable que tout contribuable devrait envisager.

Optimiser sa défiscalisation 2019 avec la loi Pinel 2019 : faites une simulation !

Si vous hésitez toujours à vous engager dans la loi Pinel 2019 pour optimiser votre défiscalisation, n’hésitez pas à recourir à un simulateur de défiscalisation. Ce logiciel en ligne est gratuit et facile d’utilisation. Il vous calcule tous les avantages fiscaux qui vous sont proposés, une fois que les charges sont déduites.

Avec un simulateur de défiscalisation 2019, vous pourrez aisément évaluer votre situation. Il vous sera possible de voir si le dispositif Pinel 2019 est réellement rentable pour vous, à la hauteur de vos espérances. Des détails pertinents sont donnés par ce calculateur pour vous permettre de mieux préparer votre investissement immobilier.

Avec ces résultats de simulation, vous pouvez également demander conseils auprès d’un fiscaliste professionnel. Il saura exactement décortiquer votre situation et vous guider vers les meilleures démarches à entreprendre. Il saura également vous offrir les meilleures chances d’obtenir plus d’économies fiscales.

Après la défiscalisation 2019 et la loi Pinel 2019 : que faire ?

Certes, la question est légitime. Toutefois, comme dit précédemment, il n’y a pas encore de garantie sur la reconduction du dispositif de défiscalisation Pinel en 2021. En revanche, ce qui est sûr, c’est qu’aujourd’hui, la loi Pinel 2019 est ce qu’il y a de mieux pour optimiser sa défiscalisation 2019. Avec le taux immobilier qui reste en pleine croissance, les spécialistes affichent un grand optimisme. C’est pourquoi, la loi Pinel 2019 est une opportunité qu’il ne faut pas laisser passer.

En effet, selon les analyses des experts fiscalistes, le gouvernement a réellement besoin de créer de nouveaux logements afin de satisfaire les demandes du public. Beaucoup trop de demandes locatives sont recensées dans plusieurs régions de France, notamment dans les grandes agglomérations. D’où, d’ailleurs, sa décision de prolonger le mécanisme de défiscalisation Pinel 2019.

Maintenant, si vous êtes sceptiques, sachez que pendant 6 ans à partir de cette année, vous n’aurez aucune crainte à avoir. Si vous respectez toutes les conditions liées au dispositif Pinel 2019, vous percevrez à la fois vos rentes locatives annuellement, ainsi que vos réductions fiscales. Vos avantages seront, bien évidemment, prolongés si vous choisissez une plus longue durée d’investissement (9 ou 12 ans).

A la fin du temps règlementaire, choisissez l’option qui vous semblera la mieux adaptée à votre situation : vendre ou bien continuer à louer. Mais pour l’heure, si vous souhaitez une défiscalisation 2019 optimisée, optez pour la loi Pinel 2019. Choisissez simplement l’endroit dans lequel vous allez investir dans les nombreuses agglomérations définies dans les zones A, ABis et B1. Sachez que les villes qui ont un taux de démographie élevé sont les plus tendues selon les analyses de l’État.